CHUONG QUAN KHI DAO EVENOS

CHUONG QUAN KHI DAO  EVENOS

Quyen

0 appréciations
Hors-ligne
Il est primordial de ne jamais oublier qu'un Quyen n'est pas un simple exercice de style. Il représente un combat dans ce quil a de plus pur et de plus extrême et, a ce titre, il possède, comme ce dernier, un rythme propre. Ce n'est ni une course de vitesse ni un travail de lenteur. L'expression "vivre son Quyen" traduit mieux que toute autre cette capacité que doit posséder le pratiquant, de contrôler tous les paramètres de son exécution, de telle sorte que le jury ressente cette impression de combat au travers de la démonstration qui lui est faite.
C'est donc là que se situe la "beauté" d'un Quyen, dans sa cohérence et son efficacité.
Pour plus de précision, voici les critères de notation des Quyens:
-La présentation:
La tenue et le comportement du candidat doivent être impeccables: Vo Phuc propre de couleur noire, ceinture correctement nouée, comportement et attitude générale irréprochable.
-Le cérémonial et l'étiquette:
Le cérémonial (salut, prise de position, présentation) doit être scrupuleusement respecté. Le Quyen est annoncé à haute voix, il commence et se termine par le salut.
-La concentration:
Dans sa démonstration, le candidat doit dégager une impression d'unité corps/esprit.
-L'équilibre et la stabilité:
Les positions doivent être bien marquées. La position du bassin, de la colonne vertebrale, de la nuque et des épaules bien contrôlée. La maîtrise des déplacements est essentielle et toute perte d'équilibre, glissade ou chutte doit être sanctionnée.
-Le rythme et le tempo:
Les techniques enchainées, les mouvements lents (s'ils existent dans le Quyen présenté),les temps morts doivent être placés selon les normes communément acceptées.
-La puissance:
Les techniques doivent dégager une impression d'efficacité.
-Le regard:
Le regard doit être empreint de toute la détermination du candidat. Il doit suivre la direction dans laquelle les techniques ou enchaînements sont utilisés.
-La respiration et le Hét:
La respiration est le support de l'énergie, elle conditionne les moments de force et de faiblesse de notre organisme. Elle doit être synchronosée avec les techniques, sauf pour certains Quyen dit "respiratoires", elle est inaudible. Généralement, un Quyen comporte suivant les styles, une ou plusieurs expirations sonores (Hét) qui expriment un dégagement maximum d'énergie.
-Le respect des techniques et du diagramme original du Quyen:
Le Quyen est exécuté dans sa forme originale, c'est a dire en respectant les positions, les techniques et les directions préconisées par le style ou l'école auquel se réfère le candidat.
Voilà, le travail du Quyen est une école d'humilité et de patience. Car c'est comme vouloir atteindre un mur en faisant a chaque pas la moitié de la distance qui reste a parcourir. Il n'y a qu'un secret pour s'approcher au plus près de la perfection: le travail, le travail et....le travail. En cherchant a chaque fois l'amélioration de la précédente.
On a tous du pain sur la planche
:by:

Dernière modification le 23-01-2010 à 21:30:03

Dernière modification le 09-02-2010 à 20:46:00

0 appréciations
Hors-ligne
Bon, allez, quelques astuces pour illustrer le sujet.
D'abord, deux choses importantes. La première concerne l'enchainement du Quyen qui doit suivre scrupuleusement celui qui nous a été enseigné. La deuxième concerne la féquence de travail qui doit être quasiment journaliere pour esperer une progression correcte, surtout au début.
En dehors de la façon habituelle de travail, on peut appréhender l'entrainement du Quyen sous différents angles.
Pour la mémorisation de l'enchainement, on peut le "réciter" de plus en plus rapidement mais dans une forme grossière, c'est à dire en accordant aucune importance aux positions ou aux techniques, mais uniquement au défilement de l'enchainement.
Une fois le Quyen bien assimilé, on peut travailler uniquement la partie basse du corps en enchainant les positions et les déplacements, de manière à rechercher la justesse des postures.
Il est bon aussi de travailler trés lentement pour rechercher la meilleure coordination entre les bonnes postures et les bonnes techniques, en n'oubliant pas la respiration et le regard.
Voilà pour le premier chapitre, alors bon courage
:by:


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres